Islam and Islamic info Blog

May 20, 2008

Réplique sunnite au film « Fitna » de Geert !

Filed under: islam — smahmed @ 6:54 am
Tags: , , , ,
ImprimerEnvoyer à un amiEnvoyer à l'administrateurEnvoyer un commentaireextraire le code html
Réplique sunnite au film « Fitna » de Geert !


Articles Présentation complète de la donnée

  • Titre: Réplique sunnite au film « Fitna » de Geert !
  • Langue: Français
  • Date de l’ajout: May 19,2008
  • Traducteurs : Gilles Kervenn
  • Correcteurs : Abu Hamza Al-Germâny
  • Publié par : Bureau de prédication islamique de Rabwah (Riyadh)
  • Pièces jointes : 2
  • Description succincte: Le 27 mars 2008, un court-métrage intitulé « Fitna » a été diffusé sur internet. L’auteur de ce film, Geert Wilders, député populiste néerlandais d’extrême-droite, fondateur du Parti pour la liberté, y tente d’amalgamer Islam et terrorisme et y accuse même le Coran d’être un livre fasciste. Il y montre des images choquantes et y tient des slogans haineux. Nous nous proposons donc ici de répondre en quelques points à l’argumentaire simpliste et trompeur de son film.
  • : عربي
  • Lien : http://www.islamhouse.com/p/144293

Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Réplique sunnite au film « Fitna »

du député hollandais Geert Wilders :

Commentaires, critiques et conseils

Toute la louange appartient à Allah.

Que les prières et les salutations d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons.

Le 27 mars 2008, un court-métrage intitulé « Fitna » a été diffusé sur internet. L’auteur de ce film, Geert Wilders, député populiste néerlandais d’extrême-droite, fondateur du Parti pour la liberté[1], y tente d’amalgamer Islam et terrorisme et y accuse même le Coran d’être un livre fasciste. Il y montre des images choquantes et y tient des slogans haineux. Nous nous proposons donc ici de répondre en quelques points à l’argumentaire simpliste et trompeur de son film.

Premier point :

La lutte entre la vérité et le faux est ancienne et les soldats du faux ne cessent de se dresser devant la vérité à toute époque et dans toute contrée. Allah – exalté soit-Il – les humilie alors par la force de la vérité en lançant la vérité contre le faux qui l’emporte sur lui et le voilà qui disparaît. [2]

Depuis que Ibliss a refusé d’obéir à l’ordre d’Allah de se prosterner devant Adam – que la paix soir sur lui – et a été écarté, la tromperie contre la vérité et ceux qui la soutiennent a commencé. Ibliss a demandé à son Seigneur de lui donner un délai, non pas pour se repentir, mais pour ruser et faire en sorte que nombreux soient ceux qui le suivent et qui entrent ainsi avec lui dans le Feu d’Allah, où il s’adressera à eux en ces termes :

« “Certes, Dieu vous a fait une promesse véridique ; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous, je vous ai seulement appelés, et vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches, mais faites-en à vous-mêmes. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je renie le fait que vous m’ayez associé à Dieu dans votre adoration.” Certes, les injustes auront un châtiment douloureux. » (Sourate Ibrahim, verset 22).

Deuxième point :

L’Islam a déjà été exposé à beaucoup de machinations et a subi beaucoup de complots, mais Allah s’est porté garant de préserver Sa religion, car Il en a fait la meilleure et la dernière des religions.

Troisième point :

On a affaire ici à un nouvel évènement qui ne sera pas le dernier, car il y aura toujours des personnes malfaisantes parmi les hommes et les djinns qui essayeront désespérément et misérablement de s’en prendre à cette religion, à son Livre sacré et à son noble Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui.

Cet évènement a été produit par des mains souillées par le mensonge, des mains qui ont pour nom : Geert Wilders. Il a voulu attaquer cette grande religion pour se faire connaître et obtenir des gains politiques, mais Allah l’a défait et Il l’humiliera encore d’avantage s’Il le veut. Cette personne haineuse a donc produit un « film » sur l’Islam et le Coran, un court-métrage ne dépassant pas 17 minutes qu’il a rempli de mensonges et d’inventions, et qu’il a même appelé « Fitna » (tentation) ! Et s’il avait exposé ce qu’il a dit et vomi dans ce film à un institut ou une université académique, il n’aurait récolté que réprimande et humiliation pour son absence de pertinence et sa déformation et altération de la réalité.

Il a débuté et terminé son film en mettant une image scandaleuse du Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui –, image qu’a dessinée la main pécheresse du dessinateur danois. On y voit une bombe sur le turban de l’image prétendue du Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui –, bombe qui finit par exploser à la fin du film quand la mèche finit sa combustion après avoir été allumée au début du film ! Il désire par cela nous transmettre le vil message que l’Islam est venu pour détruire et saccager, et que le fait de se taire face à cela conduira à la fin des civilisations et des nations non-musulmanes ! Il est donc du devoir de chaque musulman de défendre sa religion et de faire tout son possible pour endiguer cette vague d’islamophobie occidentale pour que la lumière fasse place aux ténèbres du mensonge et de la perfidie.

Quatrième point :

Il nous est possible de distinguer, dans notre réplique à ce film pitoyable, plusieurs parties :

  1. Des versets sortis de leur contexte et dont le sens a été falsifié

Prenons par exemple :

A – Les premiers versets récités dans le film sont la parole d’Allah – exalté soit-Il :

« Et préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme chevaux de combat, afin d’effrayer l’ennemi de Dieu et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas […]. » (Al-‘Anfâl – Le butin, verset 60)

Il a coupé la lecture à cet endroit et n’a pas cité le verset en entier, et a voulu montrer que le mot « effrayer » était une preuve que l’Islam et le terrorisme ne font qu’un, ce que beaucoup d’ignorants et de personnes malveillantes essayent de faire avec l’Islam.

Et nous n’avons pas honte de ce que contient le Livre de notre Seigneur et nous ne démentons pas ce verset. Bien plus, la récitation de ce verset fait partie des actes d’adoration qui nous rapprochent d’Allah, et nous Lui demandons qu’Il nous permette de mettre ce verset en application, et nous donnerons seulement deux réponses à son argumentation dans un souci de concision :

1ère réponse : cela même qu’il impute à l’Islam est exactement ce que font les grandes puissances. Elles produisent des armes ravageuses et des bombes nucléaires et moléculaires, des avions et des sous-marins, et d’autres armes encore, pour se défendre et effrayer leurs ennemis de peur que l’un d’entre eux ne les agresse ! Et c’est le sens voulu par ce verset. Et les mécréants colonisateurs n’ont convoité les pays des musulmans que lorsque ces derniers ont délaissé la mise en pratique de ce verset. Le dernier exemple en date à cela est l’Irak, où ils ont exercé une pression sur le gouvernement pour qu’il détruise ses armes et ses missiles, et lorsque cela fut réalisé et qu’ils s’en fussent assurés, ils ont envahi le pays, l’ont occupé, et ont infligé à ses habitants un châtiment sévère.

2ème réponse : le fait de replacer le verset dans son contexte rend caduque son argumentation de coller l’étiquette de terrorisme à l’Islam – argumentation qui est propre à lui et à ses acolytes. Le verset qui suit immédiatement après dit en effet :

« Et s’ils penchent vers la paix, penche également vers elle et place ta confiance en Dieu, car Il est Celui qui entend et sait tout. » (Al-‘Anfâl, verset 61)

B – Le deuxième verset entendu dans ce film est Sa parole – glorifié soit-Il :

« Ceux qui ne croient pas à Nos signes, Nous les introduirons dans un Feu intense. Chaque fois que leur peau sera brûlée, Nous leur en donnerons une nouvelle afin qu’ils goûtent au châtiment. Dieu est certes Puissant et Sage. » (Les femmes, verset 56)

En citant ce verset, le producteur du film veut tromper les gens en prétextant que l’Islam ordonne de brûler ses détracteurs jusqu’à ce que leurs peaux soient complètement calcinées (!) et que ceci fait partie de la législation qu’Allah a descendue en ce qui les concerne. Deux réponses peuvent être apportées :

1ère réponse : son argument est stupide, car Allah parle, dans ce verset, du châtiment des mécréants le Jour de la résurrection et non pas dans cette vie ici-bas ! Pour preuve, on trouve mentionnée, directement après ce verset, la récompense dans l’au-delà des croyants monothéistes :

« Et quant à ceux qui ont cru et accompli de bonnes oeuvres, Nous les ferons entrer dans des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, pour qu’ils y demeurent éternellement. Ils auront des épouses purifiées, et Nous les ferons entrer sous un ombrage éternel. » (Les femmes, verset 57)

2ème réponse : un tout petit effort de réflexion dans ce verset met à jour le mensonge et la duperie du producteur. Allah dit en effet dans le verset : « Nous leur en donnerons une nouvelle (une nouvelle peau) » et qui a la capacité, dans cette vie terrestre, de donner entièrement une nouvelle peau à ceux dont les peaux ont été brûlées ?

  1. Des images fabriquées de toutes pièces ou qui ne collent pas avec ce qu’elles sont censées prouver ou qui n’ont rien à voir avec l’Islam authentique.

A – Des images de rassemblement de rafidites (la secte majoritaire des chiites) qui se scarifient eux et leurs enfants au moyen d’objets tranchants, leurs têtes ensanglantées, dans un spectacle mauvais et répugnant. Et tout ceci ne fait pas partie de notre religion. Seules certaines personnes qui se disent être affiliées à l’Islam le font, preuve de leur ignorance et de leur égarement.

Et l’image qui montre des épées levées et tâchées de sang a également été prise à l’occasion d’une cérémonie de rafidites, alors que le producteur du film a voulu faire croire aux gens qu’elles appartiennent aux musulmans et qu’ils viennent juste de célébrer une fête où l’on tranche la tête de non-musulmans !

B – Aussi, parmi les images grotesques dont le mensonge est criant : des images de femmes musulmanes en niqab (c’est-à-dire avec un voile sur le visage) qui lèvent des écriteaux sur lesquels il y a écrit : « God bless Hitler » (Que Dieu bénisse Hitler) !

Nous disons alors : il paraît évident que ceci n’est que mensonge et duperie, car notre religion nous interdit de faire des invocations pour celui qui meurt mécréant. Allah dit en effet :

« Il n’appartient pas au Prophète et aux croyants d’implorer pardon en faveur des polythéistes, fussent-ils de proches parents, après qu’il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l’Enfer [c.-à-d mécréants]. » (Le repentir, verset 113)

Comment est-ce donc possible que des femmes en niqab très pratiquantes de l’Islam bénissent Hitler ?

  1. Des passages vidéo qui contiennent pour certains une vérité dont nous ne doutons pas, et pour d’autres une déformation de la réalité et une tromperie des spectateurs.

Parmi les exemples à cela :

A – L’interview (qui semble avoir été montée de toutes pièces) d’une petite fille qui paraît en réalité jouer un rôle. Et si l’on suppose que cette interview soit vraie, son contenu n’en reste pas moins faux ! En effet, on lui demande son avis concernant les juifs et les chrétiens et elle répond : « [ce sont] des singes et des porcs » alors que ceci ne fait pas partie de notre religion ! Il n’y a effectivement rien qui stipule, dans notre religion, que les juifs et les chrétiens sont des singes et des porcs. On trouve seulement deux passages du Coran qui nous apprend qu’un groupe de juifs, par le passé, a rusé pour rendre licite ce que leur Seigneur leur avait interdit, ce qui a provoqué la vengeance d’Allah qui les a alors métamorphosés en singes :

« Vous connaissez certainement ceux des vôtres qui transgressèrent le Sabbat. Et bien Nous leur dîmes : « Soyez des singes abjects ! » (La vache, verset 65)

Et Allah dit également :

« Puis, lorsqu’ils se rebellèrent et refusèrent d’abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes : « Soyez des singes abjects. » (Al-A‘râf, verset 166)

B – Parmi les séquences vidéos qui ont été sorties hors de leur contexte, la séquence montrant le sermon d’un imam qui dégaine une épée et menace les mécréants.

Ce cheikh est connu, c’est un iraquien. Il a dégainé l’épée lors de son sermon pour encourager les gens à combattre les mécréants qui occupent son pays. Il s’est fait assassiner par les rafidites – qu’Allah leur donne ce qu’ils méritent.

Que doit-on attendre des musulmans si leur pays se fait occuper ? Qu’ils cèdent leurs richesses, se soumettent en ravalant leur honneur et attendent de se faire tuer ? Ou bien qu’ils prennent cette situation avec agrément et pardonnent à l’occupant criminel ?! L’Islam est bien plutôt la religion de la dignité et de l’estime, et les musulmans refusent d’être humiliés. Il n’y a pas d’autre choix que de combattre l’occupant et ceci est approuvé par toutes les religions sur terre et la totalité des législations. La tête même de l’occupation a affirmé qu’il aurait combattu l’occupant si son pays avait été envahi. Donc si l’on suppose comme il le prétend qu’il combatte et ne fuit pas, alors il n’a fait que dire la vérité, qui est que l’occupant doit être combattu. Donc en quoi peut-on reprocher aux musulmans de défendre leur terre si elle se fait occuper ?

Cinquième point :

Le film s’est ensuite principalement employé à critiquer l’Islam en raillant le Prophète et en se moquant de lui – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui –, en diffamant le Coran et en l’accusant d’être un livre « fasciste » (!), et en mettant l’accent sur le danger des mosquées, tout ceci au travers de séquences vidéos et d’images frappantes accompagnées d’un fond musical pour amplifier l’effet voulu. Il a, hélas, là encore, lamentablement échoué pour avoir utilisé le mensonge, la tromperie et la tricherie, ce que n’acceptera jamais le spectateur, fût-il non-musulman.

Allah a retourné cette machination contre le producteur lui-même, car les gens se sont rués en Hollande vers l’achat et la lecture de livres islamiques et de journaux, dans lesquels ils verront ce qui prouve le mensonge et la duperie de ce producteur malheureux. C’est ainsi que trois personnes originaires de ces pays sont entrées dans l’Islam après la sortie du film. Les entreprises hollandaises ont, de plus, menacé d’intenter un procès à ce député pseudoproducteur si les pays musulmans boycottaient leurs produits. Ce député sera alors humilié et couvert de honte, mais il est vrai que le mauvais complot ne retombe que sur ses fomenteurs.

Sixième point :

Allah a certes déjà soutenu Sa religion, car depuis l’annonce de la sortie du film, les associations, les gouvernements, et les individus qui ne sont pourtant pas musulmans ont adressé des reproches à ce député et défendu l’absence de relation entre l’Islam, la violence et le terrorisme, et ont rappelé que les musulmans sont autant victimes du terrorisme que les autres. On compte, parmi ces gens qui sont en désaccord avec ce député producteur : le premier ministre hollandais, qui a tenu des propos très forts dans les reproches qu’il lui a adressés, le secrétaire des Nations Unies, plusieurs hommes politiques et responsables gouvernementaux, ainsi que l’Union européenne et plusieurs autres nations. Les stations satellitaires publiques et privées ont d’ailleurs refusé la diffusion de ce film, et il n’y a eu qu’un seul site internet pour l’héberger.

Septième point :

Il nous est apparu que ce député menteur a voulu réaliser certains objectifs à travers son film, et parmi ceux-là :

1) Servir son profit personnel pour gagner en célébrité et sortir victorieux aux élections.

2) Satisfaire les sionistes, ce qu’il a exprimé en toute clarté dans son film à différents endroits en exprimant sa sympathie à leur égard, alors que ce sont des occupants criminels. Au moment où il parle des meurtres commis par les musulmans, il oublie ou feint d’oublier deux choses :

La première est que celui qui a brûlé des millions de juifs (dans des chambres à gaz) est chrétien ! Il s’appelle Hitler et a mentionné dans son livre « Mein Kampf » qu’il ne faisait qu’accomplir la volonté de Dieu !

La deuxième est que les sionistes ont tué et poussé à l’exode un nombre considérable de musulmans et qu’ils n’ont même pas eu honte de nommer leur dernière incursion à Gaza « la brûlante » !

3) Alerter l’Europe de l’augmentation du pourcentage de musulmans dans ses pays et lui faire prendre conscience qu’un grand nombre de musulmans y constitue un danger.

4) Mettre en garde l’Europe d’une façon générale et la Hollande en particulier contre la multiplication des mosquées, ce qu’il a fait en montrant des photos de mosquées se trouvant au Pays-Bas.

5) Tenter d’interdire l’édition et la vente du Coran en Europe en le comparant au livre d’Hitler « Mein Kampf » et en le qualifiant de livre fasciste !

Cependant, les gens se rendront compte de la différence entre la vérité et le mensonge lorsqu’ils liront le Coran et prendront connaissance de ce que les doués d’intelligence parmi leurs peuples ont écrit sur le Coran et sur l’Islam ; et ce film ne fera que les inciter à ces lectures et à ces recherches, si Dieu le veut, et il se peut que cela soit une cause qui amène beaucoup de personnes à être sauvées de l’égarement.

Huitième point :

Taxer l’Islam de terrorisme et de violence est le message principal de ce film, et ceci n’est qu’un mensonge éhonté, car l’Islam est la religion de la miséricorde, de la justice et de l’humanité. C’est la religion qui a libéré les peuples – quelques soient leurs religions et leurs origines – de l’injustice de leurs gouverneurs et de leurs oppresseurs, comme cela a été le cas en Andalousie et en Égypte, ainsi que dans d’autres contrées où les minorités religieuses – telles les juifs d’ailleurs – se faisaient persécuter. Israël Wolfson [3] dit : « Les pertes relativement faibles que les juifs du Hijâz [4] ont subies sont en réalité très modeste en comparaison des avantages que les juifs ont acquis depuis l’apparition de l’Islam : les conquérants musulmans ont libéré les milliers de juifs qui étaient éparpillés dans les régions de l’Empire romain et y subissaient différents types de persécution. » [5]

L’Islam n’est pas une religion qui s’accommode de l’humiliation et de l’abaissement. Ainsi voit-on que le jihâd dans le sentier d’Allah en fait partie intégrante et constitue même un de ses plus grands commandements. Le « jihâd »[6] a été légiféré pour protéger les musulmans de leurs ennemis et pour transmettre le message de la religion d’Allah et propager le monothéisme aux confins de la terre. Mais en aucun cas l’Islam ne contraint les gens à se convertir, car il pose comme condition à son acceptation : la sincérité (qui s’oppose à l’hypocrisie et la simulation) et la véracité (qui s’oppose au mensonge). Donc si la personne ne combine pas ces deux conditions, elle se comportera en hypocrite parmi les rangs des musulmans, et l’Islam ne tient pas à ce qu’existe cette catégorie méprisable de personnes en son sein.

À l’opposé, on constate que beaucoup de prêtres et de moines ont participé activement à la conversion forcée des gens au christianisme en Europe et dans d’autres pays, de telle sorte que le nombre de personnes tuées dans la réalisation de cet objectif a atteint un niveau terrifiant. L’historien Robert Briffault [7] a estimé ce nombre entre 7 et 15 millions !

De plus, il serait injuste de concentrer toute notre attention sur les crimes commis par certains musulmans, comme le meurtre d’innocents, crimes que les savants de l’Islam et les imams condamnent, et d’attribuer cela à l’Islam, comme cela a été fait dans certaines séquences du film, qui ont pris pour exemples les attentats de Londres et de Madrid. En effet, tout ceci a été réprouvé par les gens de science. En outre, toute la lumière n’a pas été faite sur les réelles origines de ces attentats. Il y a en effet plus que de sérieux doutes sur les origines des auteurs de certains de ces attentats et notamment sur celui du 11 septembre 2001, où la manipulation des masses (en jouant sur leur crédulité) est patente…

On oublie aussi trop vite les morts de la première et de la seconde guerre mondiale qui se sont élevés à des dizaines de millions – 14 millions pour la première et 55 millions pour la seconde ! – alors qu’elles ne se sont pas déroulées entre musulmans et chrétiens, mais bien entre chrétiens eux-mêmes !

On oublie aussi trop vite la mort atroce des habitants (civils) d’Hiroshima et de Nagasaki à la suite du largage des bombes atomiques américaines, l’extermination des Indiens d’Amérique, les meurtres commis chez les peuples asiatiques, crimes là encore perpétrés par des Américains, et toutes les victimes innocentes [8] faites dans tous les pays occupés et colonisés.

Et on oublie aussi bien vite les saccages et le terrorisme dont se sont rendues coupables les croisades chrétiennes dans les terres musulmanes, ainsi que les actes commis par les Américains et leurs alliés aujourd’hui en Afghanistan et en Iraq, et ce qu’ont fait les Serbes avec la bénédiction de leur clergé aux musulmans de Bosnie, et on pourrait encore citer beaucoup d’autres faits.

Et si l’histoire a oublié certaines choses, elle n’a par contre pas oublié les tribunaux de l’Inquisition, et particulièrement ceux qui eurent lieu en Espagne. Gustave Le Bon [9] dit dans son livre « La civilisation des Arabes » : « Ferdinand avait accordé par traité aux Arabes le libre exercice de leur culte et de leur langue ; mais dès 1499 s’ouvrit l’ère de ces persécutions qui devaient se terminer au bout d’un siècle par leur expulsion. On commença par les baptiser de force ; puis, sous le prétexte qu’ils étaient alors chrétiens, on les livra à la sainte inquisition qui en brûla le plus qu’elle put. L’opération marchant avec lenteur, en raison de la difficulté de brûler plusieurs millions d’individus, on tint conseil sur la façon de purger le sol de l’élément étranger. Le cardinal-archevêque de Tolède, inquisiteur général du royaume, homme d’une grande piété, proposa de passer au fil de l’épée tous les Arabes non convertis, y compris les femmes et les enfants. Le dominicain Bleda fut plus radical encore. Considérant avec raison qu’on ne pouvait savoir si tous les convertis étaient bien chrétiens du fond du cœur, et observant justement qu’il serait d’ailleurs facile à Dieu de distinguer dans l’autre monde ceux qui méritaient l’enfer de ceux qui ne le méritaient pas, le saint homme proposa de couper le cou à tous les Arabes, sans aucune exception. […] et il faut bien avouer que, parmi les conquérants barbares les plus féroces, il n’en est pas un ayant eu d’aussi cruels massacres à se reprocher. » [10]

Celui qui prend le temps de méditer se rend compte que les terroristes aujourd’hui font aussi partie des autres religions : ils sont chrétiens, juifs, hindous, sikhs ; et que les victimes de ce terrorisme sont aussi musulmanes.

Nous répliquons donc à ce député menteur qui nous invite à déchirer les versets « terroristes » du noble Coran, comme il le prétend, en utilisant sa propre méthode, c’est-à-dire en l’invitant également à lire ce que son livre saint comporte comme incitation au « terrorisme » :

Si tu es juif, tu crois à l’Ancien Testament. Lis donc dans « le deutéronome » ce qui a été attribué au Seigneur comme paroles qu’Il aurait dit à Moïse – que la paix soit sur lui : « 10. Quand tu approcheras d’une ville pour lui faire la guerre, tu l’inviteras à la paix. 11. Et s’il arrive qu’elle te fasse une réponse de paix et qu’elle s’ouvre à toi, alors tout le peuple qui sera trouvé dedans te sera tributaire et te servira. 12. Et si elle ne fait pas la paix avec toi, mais qu’elle fait la guerre contre toi, tu l’assiégeras ; 13. Et quand l’Éternel, ton Dieu, la livrera en ta main, tu frapperas tous les mâles par le tranchant de l’épée ; 14. Mais les femmes et les enfants, et le bétail, et tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, tu le pilleras pour toi ; et tu mangeras le butin de tes ennemis, que l’Éternel, ton Dieu, t’aura donné. 15. C’est ainsi que tu feras à toutes les villes qui sont très éloignées de toi, qui ne sont point des villes de ces nations-ci ; 16. Mais des villes de ces peuples-ci que l’Éternel, ton Dieu, te donne en héritage, tu ne laisseras en vie rien de ce qui respire ; 17. Car tu les détruiras entièrement comme un anathème ; le Héthien et l’Amoréen, le Cananéen et le Phérézien, le Hévien et le Jébusien, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a commandé […] » (chapitre 20, versets 10 à 17)[11]

Et si tu es chrétien et veux quelque chose du Nouveau Testament, alors lis dans « Matthieu » ce que l’on rapporte des paroles de Jésus – que la paix soit sur lui : « N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Car je suis venu opposer l’homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa famille. » (Chapitre 10, versets 34 à 36) [12]

Neuvième point :

Il incombe donc aux musulmans :

1. De ne pas provoquer de problèmes dans leurs pays, comme participer à des manifestations pendant lesquelles des biens privés et publics sont détruits ou du sang est versé.

2. De revenir aux savants et aux gouverneurs dans cette question ou pour régler tout problème similaire.

3. De se cramponner solidement aux enseignements du Coran et de la Sunnah, selon la compréhension de nos pieux prédécesseurs, que ce soit dans les paroles ou dans les actes, ce qui, d’un côté, aidera l’Islam à se propager, et d’un autre côté, exaspérera les mécréants qui haïssent l’Islam et les musulmans.

4. D’inviter les gens à Allah avec sagesse et science, comme en distribuant des traductions du Coran et des livres simples qui présentent l’Islam pour les non-musulmans, tout en s’aidant dans cette entreprise des savants dignes de confiance et des associations musulmanes sérieuses.

Et c’est Allah qui guide les coeurs.

Que les Prières et les Salutations d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons !

Traduit et adapté pour islamhouse par :

Gilles KERVENN

Relu par Abu Hamza Al-Germâny

Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

http://www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !


[1]Pour mieux connaître la personnalité de Geert Wilders nous vous invitons à consulter le lien suivant : http://www.republique-des-lettres.fr/10359-geert-wilders.php

Nous vous en proposons ici un extrait : « Militant sioniste […] Il soumet régulièrement au Parlement néerlandais des propositions de lois inspirées par ce qui se pratique en Israël, comme entre autres un projet sur le durcissement de la détention administrative des “étrangers” arabes ou un autre sur l’obligation d’indiquer sa religion sur les documents d’identité. Il s’oppose au port du voile et à la construction de mosquées. À titre d’élu, il exige l’interdiction du Coran aux Pays-Bas, estimant que le livre saint n’est compatible ni avec la Démocratie ni avec le droit néerlandais. Selon lui, le Coran est un “livre fasciste” qui “incite à la haine et à l’assassinat” et doit donc être interdit au même titre que le Mein Kampf d’Adolf Hitler. Il souhaite également que le texte de la Convention européenne des Droits de l’Homme soit modifié afin de mieux protéger les citoyens européens de “l’extrémisme islamique” et réclame que les musulmans désirant s’installer aux Pays-Bas renient officiellement leur religion. Ses opposants soulignent que si Wilders avait dit sur les juifs et l’Ancien testament que ce qu’il a dit sur les musulmans et le Coran, il aurait été depuis longtemps accusé d’antisémitisme et déchu de ses mandats politiques pour haine raciale. »

[2] Les derniers mots de la phrase sont directement issus du verset 18 de la sourate « les prophètes » : « Bien au contraire, Nous projetons la vérité contre le faux ; elle l’emporte sur lui et le voilà qui disparaît. » (NDT)

[3] Le Dr Israël Wolfson, diplômé d’une université égyptienne, enseignant les langues sémitiques dans des universités égyptiennes, est l’auteur d’une Histoire des Juifs dans les pays arabes à l’époque pré-islamique (anglais). Il promut et supervisa l’enseignement de l’arabe en Palestine sous le mandat britannique. (NDT)

[4] Le Hidjâz est la région de la péninsule arabique qui englobe Médine et La Mecque. (NDT)

[5] « Les Juifs et l’alliance avec les puissants » du docteur Nu’mân Abdurrazzâq As-Sâmirâ’î, rapporté par le professeur Khâlid Jawdah dans son article : « L’écart humanitaire entre la civilisation de l’Islam et la culture de l’Occident ».

[6] Le « jihâd » a pour signification en arabe « l’effort » ou encore « la lutte ». Il recouvre plusieurs significations : le jihad contre les hypocrites, le jihad contre les non-croyants, le jihad contre le diable, ses doutes et ses tentations, et le jihad du moi intérieur pour trouver la guidance, la mettre en application, la transmettre à autrui et faire preuve de patience en cela. Les deux dernières catégories ont été appelées « jihâd majeur » ­ le jihâd spirituel, ­ alors que les deux premières catégories relèvent du « jihâd mineur » ­ la lutte armée. Il est également bon de noter que celui-ci diffère du terrorisme islamiste contemporain : le jihâd mineur est clairement codifié par le Coran. De nombreux versets rappellent que la guerre doit être déclarée, que l’ennemi doit avoir une attitude offensive envers les musulmans et l’Islam. Le Coran rappelle également que le comportement envers les non-musulmans neutres doit être respectueux et bienséant. L’injonction de tuer les infidèles est uniquement liée à ceux qui offensent ou attaquent les musulmans ou ceux contre qui la guerre est clairement déclarée et ouverte. En cas de paix ou de reddition, l’Islam interdit toute agression en dehors des personnes qui reprennent les armes. (NDT)

[7] Robert Briffault (1876 – 1948) est un écrivain français, historien, anthropologue et chirurgien. Il est notamment l’auteur du livre « The Making of Humanity ».(NDT)

[8] Il serait en fait plus juste de parler de « dégats collatéraux » selon la terminologie en vigueur, pour dissimuler la réalité et ne pas choquer la conscience des citoyens… (NDT)

[9] Gustave Le Bon (18411931) est un psychologue social, sociologue et scientifique amateur français qui a écrit de nombreux ouvrages dans des sujets aussi variés que l’histoire, la psychologie, la politique, la philosophie, et les voyages. Il est également l’auteur de plusieurs recherches scientifiques. (NDT)

[10] Gustave Le Bon, La civilisation des arabes, livre III, p. 138-139 dans le fichier électronique sous format word, et p. 200 dans l’édition papier de 1980.

[11] La Bible version Darby (NDT).

[12] La Bible de Jérusalem (NDT).


Pièces jointes ( 2 )
1.
Réplique sunnite au film « Fitna » de Geert !.docRéplique sunnite au film « Fitna » de Geert !
1.6 MB
Réplique sunnite au film « Fitna » de Geert !.docRéplique sunnite au film « Fitna » de Geert !.doc
2.
Réplique sunnite au film « Fitna » de Geert !.pdfRéplique sunnite au film « Fitna » de Geert !
475.2 KB
Réplique sunnite au film « Fitna » de Geert !.pdfRéplique sunnite au film « Fitna » de Geert !.pdf

Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Réplique sunnite au film « Fitna »

du député hollandais Geert Wilders :

Commentaires, critiques et conseils

Toute la louange appartient à Allah.

Que les prières et les salutations d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons.

Le 27 mars 2008, un court-métrage intitulé « Fitna » a été diffusé sur internet. L’auteur de ce film, Geert Wilders, député populiste néerlandais d’extrême-droite, fondateur du Parti pour la liberté[1], y tente d’amalgamer Islam et terrorisme et y accuse même le Coran d’être un livre fasciste. Il y montre des images choquantes et y tient des slogans haineux. Nous nous proposons donc ici de répondre en quelques points à l’argumentaire simpliste et trompeur de son film.

Premier point :

La lutte entre la vérité et le faux est ancienne et les soldats du faux ne cessent de se dresser devant la vérité à toute époque et dans toute contrée. Allah – exalté soit-Il – les humilie alors par la force de la vérité en lançant la vérité contre le faux qui l’emporte sur lui et le voilà qui disparaît. [2]

Depuis que Ibliss a refusé d’obéir à l’ordre d’Allah de se prosterner devant Adam – que la paix soir sur lui – et a été écarté, la tromperie contre la vérité et ceux qui la soutiennent a commencé. Ibliss a demandé à son Seigneur de lui donner un délai, non pas pour se repentir, mais pour ruser et faire en sorte que nombreux soient ceux qui le suivent et qui entrent ainsi avec lui dans le Feu d’Allah, où il s’adressera à eux en ces termes :

« “Certes, Dieu vous a fait une promesse véridique ; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous, je vous ai seulement appelés, et vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches, mais faites-en à vous-mêmes. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je renie le fait que vous m’ayez associé à Dieu dans votre adoration.” Certes, les injustes auront un châtiment douloureux. » (Sourate Ibrahim, verset 22).

Deuxième point :

L’Islam a déjà été exposé à beaucoup de machinations et a subi beaucoup de complots, mais Allah s’est porté garant de préserver Sa religion, car Il en a fait la meilleure et la dernière des religions.

Troisième point :

On a affaire ici à un nouvel évènement qui ne sera pas le dernier, car il y aura toujours des personnes malfaisantes parmi les hommes et les djinns qui essayeront désespérément et misérablement de s’en prendre à cette religion, à son Livre sacré et à son noble Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui.

Cet évènement a été produit par des mains souillées par le mensonge, des mains qui ont pour nom : Geert Wilders. Il a voulu attaquer cette grande religion pour se faire connaître et obtenir des gains politiques, mais Allah l’a défait et Il l’humiliera encore d’avantage s’Il le veut. Cette personne haineuse a donc produit un « film » sur l’Islam et le Coran, un court-métrage ne dépassant pas 17 minutes qu’il a rempli de mensonges et d’inventions, et qu’il a même appelé « Fitna » (tentation) ! Et s’il avait exposé ce qu’il a dit et vomi dans ce film à un institut ou une université académique, il n’aurait récolté que réprimande et humiliation pour son absence de pertinence et sa déformation et altération de la réalité.

Il a débuté et terminé son film en mettant une image scandaleuse du Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui –, image qu’a dessinée la main pécheresse du dessinateur danois. On y voit une bombe sur le turban de l’image prétendue du Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui –, bombe qui finit par exploser à la fin du film quand la mèche finit sa combustion après avoir été allumée au début du film ! Il désire par cela nous transmettre le vil message que l’Islam est venu pour détruire et saccager, et que le fait de se taire face à cela conduira à la fin des civilisations et des nations non-musulmanes ! Il est donc du devoir de chaque musulman de défendre sa religion et de faire tout son possible pour endiguer cette vague d’islamophobie occidentale pour que la lumière fasse place aux ténèbres du mensonge et de la perfidie.

Quatrième point :

Il nous est possible de distinguer, dans notre réplique à ce film pitoyable, plusieurs parties :

  1. Des versets sortis de leur contexte et dont le sens a été falsifié

Prenons par exemple :

A – Les premiers versets récités dans le film sont la parole d’Allah – exalté soit-Il :

« Et préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme chevaux de combat, afin d’effrayer l’ennemi de Dieu et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas […]. » (Al-‘Anfâl – Le butin, verset 60)

Il a coupé la lecture à cet endroit et n’a pas cité le verset en entier, et a voulu montrer que le mot « effrayer » était une preuve que l’Islam et le terrorisme ne font qu’un, ce que beaucoup d’ignorants et de personnes malveillantes essayent de faire avec l’Islam.

Et nous n’avons pas honte de ce que contient le Livre de notre Seigneur et nous ne démentons pas ce verset. Bien plus, la récitation de ce verset fait partie des actes d’adoration qui nous rapprochent d’Allah, et nous Lui demandons qu’Il nous permette de mettre ce verset en application, et nous donnerons seulement deux réponses à son argumentation dans un souci de concision :

1ère réponse : cela même qu’il impute à l’Islam est exactement ce que font les grandes puissances. Elles produisent des armes ravageuses et des bombes nucléaires et moléculaires, des avions et des sous-marins, et d’autres armes encore, pour se défendre et effrayer leurs ennemis de peur que l’un d’entre eux ne les agresse ! Et c’est le sens voulu par ce verset. Et les mécréants colonisateurs n’ont convoité les pays des musulmans que lorsque ces derniers ont délaissé la mise en pratique de ce verset. Le dernier exemple en date à cela est l’Irak, où ils ont exercé une pression sur le gouvernement pour qu’il détruise ses armes et ses missiles, et lorsque cela fut réalisé et qu’ils s’en fussent assurés, ils ont envahi le pays, l’ont occupé, et ont infligé à ses habitants un châtiment sévère.

2ème réponse : le fait de replacer le verset dans son contexte rend caduque son argumentation de coller l’étiquette de terrorisme à l’Islam – argumentation qui est propre à lui et à ses acolytes. Le verset qui suit immédiatement après dit en effet :

« Et s’ils penchent vers la paix, penche également vers elle et place ta confiance en Dieu, car Il est Celui qui entend et sait tout. » (Al-‘Anfâl, verset 61)

B – Le deuxième verset entendu dans ce film est Sa parole – glorifié soit-Il :

« Ceux qui ne croient pas à Nos signes, Nous les introduirons dans un Feu intense. Chaque fois que leur peau sera brûlée, Nous leur en donnerons une nouvelle afin qu’ils goûtent au châtiment. Dieu est certes Puissant et Sage. » (Les femmes, verset 56)

En citant ce verset, le producteur du film veut tromper les gens en prétextant que l’Islam ordonne de brûler ses détracteurs jusqu’à ce que leurs peaux soient complètement calcinées (!) et que ceci fait partie de la législation qu’Allah a descendue en ce qui les concerne. Deux réponses peuvent être apportées :

1ère réponse : son argument est stupide, car Allah parle, dans ce verset, du châtiment des mécréants le Jour de la résurrection et non pas dans cette vie ici-bas ! Pour preuve, on trouve mentionnée, directement après ce verset, la récompense dans l’au-delà des croyants monothéistes :

« Et quant à ceux qui ont cru et accompli de bonnes oeuvres, Nous les ferons entrer dans des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, pour qu’ils y demeurent éternellement. Ils auront des épouses purifiées, et Nous les ferons entrer sous un ombrage éternel. » (Les femmes, verset 57)

2ème réponse : un tout petit effort de réflexion dans ce verset met à jour le mensonge et la duperie du producteur. Allah dit en effet dans le verset : « Nous leur en donnerons une nouvelle (une nouvelle peau) » et qui a la capacité, dans cette vie terrestre, de donner entièrement une nouvelle peau à ceux dont les peaux ont été brûlées ?

  1. Des images fabriquées de toutes pièces ou qui ne collent pas avec ce qu’elles sont censées prouver ou qui n’ont rien à voir avec l’Islam authentique.

A – Des images de rassemblement de rafidites (la secte majoritaire des chiites) qui se scarifient eux et leurs enfants au moyen d’objets tranchants, leurs têtes ensanglantées, dans un spectacle mauvais et répugnant. Et tout ceci ne fait pas partie de notre religion. Seules certaines personnes qui se disent être affiliées à l’Islam le font, preuve de leur ignorance et de leur égarement.

Et l’image qui montre des épées levées et tâchées de sang a également été prise à l’occasion d’une cérémonie de rafidites, alors que le producteur du film a voulu faire croire aux gens qu’elles appartiennent aux musulmans et qu’ils viennent juste de célébrer une fête où l’on tranche la tête de non-musulmans !

B – Aussi, parmi les images grotesques dont le mensonge est criant : des images de femmes musulmanes en niqab (c’est-à-dire avec un voile sur le visage) qui lèvent des écriteaux sur lesquels il y a écrit : « God bless Hitler » (Que Dieu bénisse Hitler) !

Nous disons alors : il paraît évident que ceci n’est que mensonge et duperie, car notre religion nous interdit de faire des invocations pour celui qui meurt mécréant. Allah dit en effet :

« Il n’appartient pas au Prophète et aux croyants d’implorer pardon en faveur des polythéistes, fussent-ils de proches parents, après qu’il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l’Enfer [c.-à-d mécréants]. » (Le repentir, verset 113)

Comment est-ce donc possible que des femmes en niqab très pratiquantes de l’Islam bénissent Hitler ?

  1. Des passages vidéo qui contiennent pour certains une vérité dont nous ne doutons pas, et pour d’autres une déformation de la réalité et une tromperie des spectateurs.

Parmi les exemples à cela :

A – L’interview (qui semble avoir été montée de toutes pièces) d’une petite fille qui paraît en réalité jouer un rôle. Et si l’on suppose que cette interview soit vraie, son contenu n’en reste pas moins faux ! En effet, on lui demande son avis concernant les juifs et les chrétiens et elle répond : « [ce sont] des singes et des porcs » alors que ceci ne fait pas partie de notre religion ! Il n’y a effectivement rien qui stipule, dans notre religion, que les juifs et les chrétiens sont des singes et des porcs. On trouve seulement deux passages du Coran qui nous apprend qu’un groupe de juifs, par le passé, a rusé pour rendre licite ce que leur Seigneur leur avait interdit, ce qui a provoqué la vengeance d’Allah qui les a alors métamorphosés en singes :

« Vous connaissez certainement ceux des vôtres qui transgressèrent le Sabbat. Et bien Nous leur dîmes : « Soyez des singes abjects ! » (La vache, verset 65)

Et Allah dit également :

« Puis, lorsqu’ils se rebellèrent et refusèrent d’abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes : « Soyez des singes abjects. » (Al-A‘râf, verset 166)

B – Parmi les séquences vidéos qui ont été sorties hors de leur contexte, la séquence montrant le sermon d’un imam qui dégaine une épée et menace les mécréants.

Ce cheikh est connu, c’est un iraquien. Il a dégainé l’épée lors de son sermon pour encourager les gens à combattre les mécréants qui occupent son pays. Il s’est fait assassiner par les rafidites – qu’Allah leur donne ce qu’ils méritent.

Que doit-on attendre des musulmans si leur pays se fait occuper ? Qu’ils cèdent leurs richesses, se soumettent en ravalant leur honneur et attendent de se faire tuer ? Ou bien qu’ils prennent cette situation avec agrément et pardonnent à l’occupant criminel ?! L’Islam est bien plutôt la religion de la dignité et de l’estime, et les musulmans refusent d’être humiliés. Il n’y a pas d’autre choix que de combattre l’occupant et ceci est approuvé par toutes les religions sur terre et la totalité des législations. La tête même de l’occupation a affirmé qu’il aurait combattu l’occupant si son pays avait été envahi. Donc si l’on suppose comme il le prétend qu’il combatte et ne fuit pas, alors il n’a fait que dire la vérité, qui est que l’occupant doit être combattu. Donc en quoi peut-on reprocher aux musulmans de défendre leur terre si elle se fait occuper ?

Cinquième point :

Le film s’est ensuite principalement employé à critiquer l’Islam en raillant le Prophète et en se moquant de lui – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui –, en diffamant le Coran et en l’accusant d’être un livre « fasciste » (!), et en mettant l’accent sur le danger des mosquées, tout ceci au travers de séquences vidéos et d’images frappantes accompagnées d’un fond musical pour amplifier l’effet voulu. Il a, hélas, là encore, lamentablement échoué pour avoir utilisé le mensonge, la tromperie et la tricherie, ce que n’acceptera jamais le spectateur, fût-il non-musulman.

Allah a retourné cette machination contre le producteur lui-même, car les gens se sont rués en Hollande vers l’achat et la lecture de livres islamiques et de journaux, dans lesquels ils verront ce qui prouve le mensonge et la duperie de ce producteur malheureux. C’est ainsi que trois personnes originaires de ces pays sont entrées dans l’Islam après la sortie du film. Les entreprises hollandaises ont, de plus, menacé d’intenter un procès à ce député pseudoproducteur si les pays musulmans boycottaient leurs produits. Ce député sera alors humilié et couvert de honte, mais il est vrai que le mauvais complot ne retombe que sur ses fomenteurs.

Sixième point :

Allah a certes déjà soutenu Sa religion, car depuis l’annonce de la sortie du film, les associations, les gouvernements, et les individus qui ne sont pourtant pas musulmans ont adressé des reproches à ce député et défendu l’absence de relation entre l’Islam, la violence et le terrorisme, et ont rappelé que les musulmans sont autant victimes du terrorisme que les autres. On compte, parmi ces gens qui sont en désaccord avec ce député producteur : le premier ministre hollandais, qui a tenu des propos très forts dans les reproches qu’il lui a adressés, le secrétaire des Nations Unies, plusieurs hommes politiques et responsables gouvernementaux, ainsi que l’Union européenne et plusieurs autres nations. Les stations satellitaires publiques et privées ont d’ailleurs refusé la diffusion de ce film, et il n’y a eu qu’un seul site internet pour l’héberger.

Septième point :

Il nous est apparu que ce député menteur a voulu réaliser certains objectifs à travers son film, et parmi ceux-là :

1) Servir son profit personnel pour gagner en célébrité et sortir victorieux aux élections.

2) Satisfaire les sionistes, ce qu’il a exprimé en toute clarté dans son film à différents endroits en exprimant sa sympathie à leur égard, alors que ce sont des occupants criminels. Au moment où il parle des meurtres commis par les musulmans, il oublie ou feint d’oublier deux choses :

La première est que celui qui a brûlé des millions de juifs (dans des chambres à gaz) est chrétien ! Il s’appelle Hitler et a mentionné dans son livre « Mein Kampf » qu’il ne faisait qu’accomplir la volonté de Dieu !

La deuxième est que les sionistes ont tué et poussé à l’exode un nombre considérable de musulmans et qu’ils n’ont même pas eu honte de nommer leur dernière incursion à Gaza « la brûlante » !

3) Alerter l’Europe de l’augmentation du pourcentage de musulmans dans ses pays et lui faire prendre conscience qu’un grand nombre de musulmans y constitue un danger.

4) Mettre en garde l’Europe d’une façon générale et la Hollande en particulier contre la multiplication des mosquées, ce qu’il a fait en montrant des photos de mosquées se trouvant au Pays-Bas.

5) Tenter d’interdire l’édition et la vente du Coran en Europe en le comparant au livre d’Hitler « Mein Kampf » et en le qualifiant de livre fasciste !

Cependant, les gens se rendront compte de la différence entre la vérité et le mensonge lorsqu’ils liront le Coran et prendront connaissance de ce que les doués d’intelligence parmi leurs peuples ont écrit sur le Coran et sur l’Islam ; et ce film ne fera que les inciter à ces lectures et à ces recherches, si Dieu le veut, et il se peut que cela soit une cause qui amène beaucoup de personnes à être sauvées de l’égarement.

Huitième point :

Taxer l’Islam de terrorisme et de violence est le message principal de ce film, et ceci n’est qu’un mensonge éhonté, car l’Islam est la religion de la miséricorde, de la justice et de l’humanité. C’est la religion qui a libéré les peuples – quelques soient leurs religions et leurs origines – de l’injustice de leurs gouverneurs et de leurs oppresseurs, comme cela a été le cas en Andalousie et en Égypte, ainsi que dans d’autres contrées où les minorités religieuses – telles les juifs d’ailleurs – se faisaient persécuter. Israël Wolfson [3] dit : « Les pertes relativement faibles que les juifs du Hijâz [4] ont subies sont en réalité très modeste en comparaison des avantages que les juifs ont acquis depuis l’apparition de l’Islam : les conquérants musulmans ont libéré les milliers de juifs qui étaient éparpillés dans les régions de l’Empire romain et y subissaient différents types de persécution. » [5]

L’Islam n’est pas une religion qui s’accommode de l’humiliation et de l’abaissement. Ainsi voit-on que le jihâd dans le sentier d’Allah en fait partie intégrante et constitue même un de ses plus grands commandements. Le « jihâd »[6] a été légiféré pour protéger les musulmans de leurs ennemis et pour transmettre le message de la religion d’Allah et propager le monothéisme aux confins de la terre. Mais en aucun cas l’Islam ne contraint les gens à se convertir, car il pose comme condition à son acceptation : la sincérité (qui s’oppose à l’hypocrisie et la simulation) et la véracité (qui s’oppose au mensonge). Donc si la personne ne combine pas ces deux conditions, elle se comportera en hypocrite parmi les rangs des musulmans, et l’Islam ne tient pas à ce qu’existe cette catégorie méprisable de personnes en son sein.

À l’opposé, on constate que beaucoup de prêtres et de moines ont participé activement à la conversion forcée des gens au christianisme en Europe et dans d’autres pays, de telle sorte que le nombre de personnes tuées dans la réalisation de cet objectif a atteint un niveau terrifiant. L’historien Robert Briffault [7] a estimé ce nombre entre 7 et 15 millions !

De plus, il serait injuste de concentrer toute notre attention sur les crimes commis par certains musulmans, comme le meurtre d’innocents, crimes que les savants de l’Islam et les imams condamnent, et d’attribuer cela à l’Islam, comme cela a été fait dans certaines séquences du film, qui ont pris pour exemples les attentats de Londres et de Madrid. En effet, tout ceci a été réprouvé par les gens de science. En outre, toute la lumière n’a pas été faite sur les réelles origines de ces attentats. Il y a en effet plus que de sérieux doutes sur les origines des auteurs de certains de ces attentats et notamment sur celui du 11 septembre 2001, où la manipulation des masses (en jouant sur leur crédulité) est patente…

On oublie aussi trop vite les morts de la première et de la seconde guerre mondiale qui se sont élevés à des dizaines de millions – 14 millions pour la première et 55 millions pour la seconde ! – alors qu’elles ne se sont pas déroulées entre musulmans et chrétiens, mais bien entre chrétiens eux-mêmes !

On oublie aussi trop vite la mort atroce des habitants (civils) d’Hiroshima et de Nagasaki à la suite du largage des bombes atomiques américaines, l’extermination des Indiens d’Amérique, les meurtres commis chez les peuples asiatiques, crimes là encore perpétrés par des Américains, et toutes les victimes innocentes [8] faites dans tous les pays occupés et colonisés.

Et on oublie aussi bien vite les saccages et le terrorisme dont se sont rendues coupables les croisades chrétiennes dans les terres musulmanes, ainsi que les actes commis par les Américains et leurs alliés aujourd’hui en Afghanistan et en Iraq, et ce qu’ont fait les Serbes avec la bénédiction de leur clergé aux musulmans de Bosnie, et on pourrait encore citer beaucoup d’autres faits.

Et si l’histoire a oublié certaines choses, elle n’a par contre pas oublié les tribunaux de l’Inquisition, et particulièrement ceux qui eurent lieu en Espagne. Gustave Le Bon [9] dit dans son livre « La civilisation des Arabes » : « Ferdinand avait accordé par traité aux Arabes le libre exercice de leur culte et de leur langue ; mais dès 1499 s’ouvrit l’ère de ces persécutions qui devaient se terminer au bout d’un siècle par leur expulsion. On commença par les baptiser de force ; puis, sous le prétexte qu’ils étaient alors chrétiens, on les livra à la sainte inquisition qui en brûla le plus qu’elle put. L’opération marchant avec lenteur, en raison de la difficulté de brûler plusieurs millions d’individus, on tint conseil sur la façon de purger le sol de l’élément étranger. Le cardinal-archevêque de Tolède, inquisiteur général du royaume, homme d’une grande piété, proposa de passer au fil de l’épée tous les Arabes non convertis, y compris les femmes et les enfants. Le dominicain Bleda fut plus radical encore. Considérant avec raison qu’on ne pouvait savoir si tous les convertis étaient bien chrétiens du fond du cœur, et observant justement qu’il serait d’ailleurs facile à Dieu de distinguer dans l’autre monde ceux qui méritaient l’enfer de ceux qui ne le méritaient pas, le saint homme proposa de couper le cou à tous les Arabes, sans aucune exception. […] et il faut bien avouer que, parmi les conquérants barbares les plus féroces, il n’en est pas un ayant eu d’aussi cruels massacres à se reprocher. » [10]

Celui qui prend le temps de méditer se rend compte que les terroristes aujourd’hui font aussi partie des autres religions : ils sont chrétiens, juifs, hindous, sikhs ; et que les victimes de ce terrorisme sont aussi musulmanes.

Nous répliquons donc à ce député menteur qui nous invite à déchirer les versets « terroristes » du noble Coran, comme il le prétend, en utilisant sa propre méthode, c’est-à-dire en l’invitant également à lire ce que son livre saint comporte comme incitation au « terrorisme » :

Si tu es juif, tu crois à l’Ancien Testament. Lis donc dans « le deutéronome » ce qui a été attribué au Seigneur comme paroles qu’Il aurait dit à Moïse – que la paix soit sur lui : « 10. Quand tu approcheras d’une ville pour lui faire la guerre, tu l’inviteras à la paix. 11. Et s’il arrive qu’elle te fasse une réponse de paix et qu’elle s’ouvre à toi, alors tout le peuple qui sera trouvé dedans te sera tributaire et te servira. 12. Et si elle ne fait pas la paix avec toi, mais qu’elle fait la guerre contre toi, tu l’assiégeras ; 13. Et quand l’Éternel, ton Dieu, la livrera en ta main, tu frapperas tous les mâles par le tranchant de l’épée ; 14. Mais les femmes et les enfants, et le bétail, et tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, tu le pilleras pour toi ; et tu mangeras le butin de tes ennemis, que l’Éternel, ton Dieu, t’aura donné. 15. C’est ainsi que tu feras à toutes les villes qui sont très éloignées de toi, qui ne sont point des villes de ces nations-ci ; 16. Mais des villes de ces peuples-ci que l’Éternel, ton Dieu, te donne en héritage, tu ne laisseras en vie rien de ce qui respire ; 17. Car tu les détruiras entièrement comme un anathème ; le Héthien et l’Amoréen, le Cananéen et le Phérézien, le Hévien et le Jébusien, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a commandé […] » (chapitre 20, versets 10 à 17)[11]

Et si tu es chrétien et veux quelque chose du Nouveau Testament, alors lis dans « Matthieu » ce que l’on rapporte des paroles de Jésus – que la paix soit sur lui : « N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Car je suis venu opposer l’homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa famille. » (Chapitre 10, versets 34 à 36) [12]

Neuvième point :

Il incombe donc aux musulmans :

1. De ne pas provoquer de problèmes dans leurs pays, comme participer à des manifestations pendant lesquelles des biens privés et publics sont détruits ou du sang est versé.

2. De revenir aux savants et aux gouverneurs dans cette question ou pour régler tout problème similaire.

3. De se cramponner solidement aux enseignements du Coran et de la Sunnah, selon la compréhension de nos pieux prédécesseurs, que ce soit dans les paroles ou dans les actes, ce qui, d’un côté, aidera l’Islam à se propager, et d’un autre côté, exaspérera les mécréants qui haïssent l’Islam et les musulmans.

4. D’inviter les gens à Allah avec sagesse et science, comme en distribuant des traductions du Coran et des livres simples qui présentent l’Islam pour les non-musulmans, tout en s’aidant dans cette entreprise des savants dignes de confiance et des associations musulmanes sérieuses.

Et c’est Allah qui guide les coeurs.

Que les Prières et les Salutations d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons !

Traduit et adapté pour islamhouse par :

Gilles KERVENN

Relu par Abu Hamza Al-Germâny

Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

http://www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !


[1]Pour mieux connaître la personnalité de Geert Wilders nous vous invitons à consulter le lien suivant : http://www.republique-des-lettres.fr/10359-geert-wilders.php

Nous vous en proposons ici un extrait : « Militant sioniste […] Il soumet régulièrement au Parlement néerlandais des propositions de lois inspirées par ce qui se pratique en Israël, comme entre autres un projet sur le durcissement de la détention administrative des “étrangers” arabes ou un autre sur l’obligation d’indiquer sa religion sur les documents d’identité. Il s’oppose au port du voile et à la construction de mosquées. À titre d’élu, il exige l’interdiction du Coran aux Pays-Bas, estimant que le livre saint n’est compatible ni avec la Démocratie ni avec le droit néerlandais. Selon lui, le Coran est un “livre fasciste” qui “incite à la haine et à l’assassinat” et doit donc être interdit au même titre que le Mein Kampf d’Adolf Hitler. Il souhaite également que le texte de la Convention européenne des Droits de l’Homme soit modifié afin de mieux protéger les citoyens européens de “l’extrémisme islamique” et réclame que les musulmans désirant s’installer aux Pays-Bas renient officiellement leur religion. Ses opposants soulignent que si Wilders avait dit sur les juifs et l’Ancien testament que ce qu’il a dit sur les musulmans et le Coran, il aurait été depuis longtemps accusé d’antisémitisme et déchu de ses mandats politiques pour haine raciale. »

[2] Les derniers mots de la phrase sont directement issus du verset 18 de la sourate « les prophètes » : « Bien au contraire, Nous projetons la vérité contre le faux ; elle l’emporte sur lui et le voilà qui disparaît. » (NDT)

[3] Le Dr Israël Wolfson, diplômé d’une université égyptienne, enseignant les langues sémitiques dans des universités égyptiennes, est l’auteur d’une Histoire des Juifs dans les pays arabes à l’époque pré-islamique (anglais). Il promut et supervisa l’enseignement de l’arabe en Palestine sous le mandat britannique. (NDT)

[4] Le Hidjâz est la région de la péninsule arabique qui englobe Médine et La Mecque. (NDT)

[5] « Les Juifs et l’alliance avec les puissants » du docteur Nu’mân Abdurrazzâq As-Sâmirâ’î, rapporté par le professeur Khâlid Jawdah dans son article : « L’écart humanitaire entre la civilisation de l’Islam et la culture de l’Occident ».

[6] Le « jihâd » a pour signification en arabe « l’effort » ou encore « la lutte ». Il recouvre plusieurs significations : le jihad contre les hypocrites, le jihad contre les non-croyants, le jihad contre le diable, ses doutes et ses tentations, et le jihad du moi intérieur pour trouver la guidance, la mettre en application, la transmettre à autrui et faire preuve de patience en cela. Les deux dernières catégories ont été appelées « jihâd majeur » ­ le jihâd spirituel, ­ alors que les deux premières catégories relèvent du « jihâd mineur » ­ la lutte armée. Il est également bon de noter que celui-ci diffère du terrorisme islamiste contemporain : le jihâd mineur est clairement codifié par le Coran. De nombreux versets rappellent que la guerre doit être déclarée, que l’ennemi doit avoir une attitude offensive envers les musulmans et l’Islam. Le Coran rappelle également que le comportement envers les non-musulmans neutres doit être respectueux et bienséant. L’injonction de tuer les infidèles est uniquement liée à ceux qui offensent ou attaquent les musulmans ou ceux contre qui la guerre est clairement déclarée et ouverte. En cas de paix ou de reddition, l’Islam interdit toute agression en dehors des personnes qui reprennent les armes. (NDT)

[7] Robert Briffault (1876 – 1948) est un écrivain français, historien, anthropologue et chirurgien. Il est notamment l’auteur du livre « The Making of Humanity ».(NDT)

[8] Il serait en fait plus juste de parler de « dégats collatéraux » selon la terminologie en vigueur, pour dissimuler la réalité et ne pas choquer la conscience des citoyens… (NDT)

[9] Gustave Le Bon (18411931) est un psychologue social, sociologue et scientifique amateur français qui a écrit de nombreux ouvrages dans des sujets aussi variés que l’histoire, la psychologie, la politique, la philosophie, et les voyages. Il est également l’auteur de plusieurs recherches scientifiques. (NDT)

[10] Gustave Le Bon, La civilisation des arabes, livre III, p. 138-139 dans le fichier électronique sous format word, et p. 200 dans l’édition papier de 1980.

[11] La Bible version Darby (NDT).

[12] La Bible de Jérusalem (NDT).


Sujets liés
  1. Livres Le Noble Coran et la traduction en langue francaise de ses sens ( Français )
  2. Groupe Noble Coran ( Français )
  3. Audios série audio : Les trésors du Coran ( Français )
  4. Articles Ramadan ou le mois du Coran ( Français )
  5. Les références http://coranweb.free.fr ( Français )
  6. Vidéos Le mérite de la lecture du Coran ( Français )
  7. Articles Que disent-ils du Coran ? ( Français )
  8. Vidéos La vie de moïse dans le Coran ( Français )
  9. Audios Ecoutez le Magnifique Coran (Arabe/Français) ( Français )
  10. Audios Ecoutez la traduction des sens du Coran en français ( Français )
  11. Sous-liens du site Apprendre la récitation du Coran ( Français )
  12. Le Noble Coran Le Coran psalmodié par le Récitateur Machary Ibn Rachid Al-Affassy ( Français )
  13. Le Noble Coran Le Coran psalmodié par le récitateur Saad Al-Ghamidhy ( Français )
  14. Le Noble Coran Le Coran complet psalmodié par le récitateur Mohammed Ayyoub ( Français )
  15. Le Noble Coran Le Coran complet psalmodié par le récitateur Abdel-Basset Abdessamad ( Français )
  16. Le Noble Coran Le Coran complet psalmodié par le récitateur Mohammed Khalil Al-Hossary ( Français )
  17. Vidéos Le Coran en vidéos sous-titrées ( Français )
  18. Livres La réponse éclairée ou la défense de notre Prophète bien-aimé ( Français )
  19. Fatawas Réponse aux blasphèmes ( Français )
  20. Livres La réponse éclairée ou la réelle description de notre Prophète bien-aimé ( Français )

by islamhouse.com

Leave a Comment »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.